Nos Kamishibaï

Le kamishibai (du japonais kami: papier et shibaï: théâtre), aussi appelé « théâtre d’images » est à l’origine un spectacle de  rues. Il consistait à raconter des contes sur la voie publique en s’aidant d’un support visuel généralement fixé sur le porte-bagages d’une bicyclette : un cadre en bois dans lequel le conteur insérait des images au fur et à mesure où il racontait son histoire. La représentation était gratuite, mais le conteur gagnait sa vie en vendant des bonbons aux enfants…

Cette technique de contage d’origine japonaise est basée sur des images qui défilent dans un butaï (théâtre en bois), à trois portes.

Le butaï est composé de deux écrans ouverts entre lesquels viennent se glisser les planches d’un kamishibaï, de deux vantaux latéraux et d’un fronton supérieur, le tout monté sur des petites charnières. Il permet de mettre en scène les histoires en kamishibaïs.

Un kamishibaï est composé d’un ensemble de planches cartonnées numérotées (entre 10 et 18 pour la plupart), racontant une histoire. Chaque planche met en scène un épisode du récit, le recto pour l’illustration, le verso réservé au texte dit par le narrateur. Les planches sont introduites dans la glissière latérale du butaï dans l’ordre de leur numérotation.

>> Téléchargez la fiche animation – Kamishibaï <<

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s